Comment la rénovation énergétique contribue à la lutte contre le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique est un problème d’ordre général, qui concerne absolument tous les habitants de la planète. La transformation radicale de certains endroits clé du monde comme l’Himalaya en dit long sur les effets néfastes du réchauffement climatique sur l’environnement. Sans oublier que nous aussi sommes concernées, car nous aurons à traverser des étés de plus en plus chauds au fur et à mesure que la situation empirera.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, le gouvernement encourage vivement les rénovations énergétiques (isolation thermique, ventilation, et changement de chaudière) à travers la mise en place de plusieurs aides à la rénovation. Découvrez dans cet article, comment la rénovation énergétique contribue à la lutte contre le réchauffement climatique.

Comment la rénovation énergétique contribue à la lutte contre le réchauffement climatique ?

Des guides complets et détaillés pour bien comprendre l’intérêt de la rénovation énergétique.

La rénovation énergétique : en quoi consiste-t-elle ?

La rénovation énergétique rassemble tous les différents travaux en BTP dont le but est de réduire les besoins énergétiques pour le chauffage. Une rénovation énergétique vise à optimiser un habitat pour consommer moins en chauffage, et offrir un bon confort thermique. Elle comporte plusieurs avantages notamment la réduction de l’empreinte carbone, et la réduction des factures de chauffage.

Les travaux de rénovation énergétique concernent entre autres l’isolation thermique du bâtiment (à ne pas confondre avec l’isolation phonique qui isole les sons). Et quand on parle d’isolation de la maison, ça touche à toutes les parties de la maison (les murs, la toiture, les planchers, les fenêtres, et les portes).

L’isolation thermique

Les travaux d’isolation thermique sont les travaux les plus importants dans le cadre d’une rénovation énergétique. Elle consiste en l’installation d’isolants thermiques pour isoler la toiture, les murs, le plancher, les portes et/ou les fenêtres. Lorsque vous vous lancez dans l’isolation de votre maison, veillez à l’isoler entièrement avec les bons matériaux. Dans le cas où votre budget ne vous permet de tout isoler en même temps, faites les parties les plus importantes comme la toiture ou les murs.

En priorité, veillez à isoler les combles, les planchers bas, les caves et les garages. Pour savoir comment isoler un garage ou comment isoler une cave, deux solutions : rapprochez-vous d’un guichet France Rénov’, ou consultez les nombreuses ressources accessibles en ligne. Toutefois, pour une efficacité énergétique maximale, nous vous recommandons de faire réaliser ces travaux par des professionnels RGE.

L’installation de chaudières économiques

La rénovation énergétique ne consiste pas qu’en l’isolation thermique de la maison. Changer son système de chauffage est le poste de travaux qui contribue le plus à améliorer la classe du DPE d’un logement. En remplaçant une chaudière fioul par une chaudière à granulés, par exemple, vous gagnez deux classes énergétiques sur le DPE, car vous remplacez un chauffage très polluant par un chauffage performant fonctionnant aux énergies renouvelables.

Les chaudière fioul tendent en effet à disparaitre, leur interdiction se faisant progressivement, car elles sont très émettrices de CO2 dans l’atmosphère. Pour cela, il est recommandé d’opter pour des chaudières nouvelles générations, comme les chaudières à condensation, à granulés de bois, qui sont plus économiques et moins polluantes que les chaudières à fioul, ou bien une pompe à chaleur air-eau ou eau-eau.

L’établissement de systèmes ingénieux de ventilation

La ventilation est un point important pendant l’été, pour éviter des consommations excessives d’énergie en climatisation. Installer des systèmes ingénieux de ventilation, comme des fenêtres aux bons endroits dans la maison, vous permettront de profiter du vent pour réguler la température intérieure, évacuer la chaleur, et avoir moins recourt à la climatisation.

Quels sont les avantages d’une rénovation énergétique ?

Les avantages de la rénovation énergétique défissent sa contribution dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Diminution de l’empreinte carbone de chaque foyer

L’empreinte carbone est le taux de CO2 émis, peu importe l’activité. Certaines activités, lorsqu’elles sont exercées, font émettre une grande quantité de CO2 dans l’environnement. C’est le cas du chauffage, vu qu’il est la résultante de la combustion d’un combustible et qu’il dégage de la chaleur. Il en est de même pour d’autres activités comme la conduite, à cause de la combustion de l’essence et de l’huile à moteur qui produit de la chaleur.

Les rénovations énergétiques luttent contre le réchauffement climatique en permettant de réduire cette empreint carbone. Mais comment ? Principalement, en nous empêchant de consommer exagérément en énergie de chauffage. En effet, les rénovations énergétiques optimisent les maisons pour consommer le moins possible en chauffage, et offrir à ses habitants le confort thermique nécessaire à un quotidien des plus simples à vivre en période hivernale.

Utilisation d’énergies éco responsables

La rénovation énergétique contribue à lutter contre le réchauffement climatique, en ce sens qu’elle favorise l’utilisation d’énergies éco responsables. Prenons un exemple. Le fioul est un dérivé du pétrole, qui est une source d’énergie fossile. Sa combustion émet du gaz à effet de serre, qui contribue activement au réchauffement du climat. Grâce à la rénovation énergétique, vous utiliserez du bois comme source de chaleur pour chauffer votre maison. Et le bois, est une source d’énergie éco responsable, bien qu’étant limité, ne l’est pas au même titre que le pétrole, et peut être produit à l’infini juste en plantant des arbres.

Pour finir

La rénovation énergétique contribue à lutter contre le réchauffement climatique en réduisant nos besoins en chauffage, et en nous permettant de faire usage de combustibles éco responsables pour le chauffage de nos maisons. Nos besoins en chauffage étant à un niveau raisonnable, l’émission de CO2 diminue, et le réchauffement climatique prend moins d’ampleur.

Pour aller plus loin :