Le chauffage d’une maison passive

S’il y a bien une chose dont on a besoin quand on rentre chez soi, c’est la chaleur. Ceux qui résident dans des maisons ne bénéficiant pas d’une bonne isolation dans un climat rude, sont constamment à la recherche d’une bonne source de chaleur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est question du chauffage des maisons passives dans cet article.

Pompe à chaleur pour la maison passive

C’est quoi une maison passive ?

Quand on parle d’énergie dans une maison, il n’est pas rare d’entendre parler de maisons passives. Mais qu’est-ce qu’une maison passive ? Pour celles et ceux qui ne le savent pas, il s’agit de maisons peu dépensières en énergie. Ceci est rendu possible grâce aux diverses installations. L’apposition de certains équipements favorise la réduction des dépenses énergétiques. Il est généralement question d’une bonne isolation quoique peu renforcée, d’une ventilation efficace et autres. Toutefois, il faut que vous sachiez qu’il n’y a pas que les installations internes qui rendent optimales ces maisons. Le soleil joue un rôle important dans ce processus.

Sur quels principes repose d’une habitation pareille ?

Pour commencer, sachez que l’autre appellation de la maison passive est la maison dépourvue de chauffage. Sa conception est essentiellement basée sur l’utilisation de la chaleur solaire combinée aux installations internes. L’objectif est de réduire les dépenses énergétiques d’une maison, puisque la plupart des français payent des factures élevées à la fin de chaque mois. La montée en flèche des montants de ces factures est souvent causée par le besoin de lutter contre le froid. Le principe même d’une habitation passive est de pouvoir se passer de chauffage en grande partie assurée par un appareil. A ce jour, il existe bon nombre d’installations pour optimiser le confort thermique. Pourtant, il est bien possible de disposer d’une bonne pression chez soi sans ces appareils.

Comprenez que pour que cela se fasse, la demande en chauffage doit être en dessous de 15 kilowattheures sur une année. Lors de la construction, on fait une isolation. On la fait à l’interne mais surtout à l’extérieur. On isole le toit ainsi que les murs de la façade. Cela renforce le contrôle de la chaleur dans la maison. L’installation de fenêtres à double vitrage aussi retient l’énergie nécessaire à l’intérieur de la maison. Mis à part cela, une bonne ventilation est capitale. Ce sont ces éléments-là qui font la quintessence même des maisons passives. Elles savent utiliser l’air à bon escient. Le processus de sa réalisation tient compte de l’orientation, de la ventilation, des bons matériaux et de l’isolation bien évidemment.

Pourquoi et comment choisir le chauffage d’une maison passive ?

Les maisons sont mises à rude épreuve durant le froid hivernal. Dans le cas où vous appartiendriez à une famille nombreuse, il n’y aura pas suffisamment de chaleur pour tout le monde. Le confort thermique ne sera pas le même. L’essence des habitations passives est la non utilisation massive de systèmes de chauffage. Il faut donc choisir un chauffage adéquat, puisque la maison passive est un logement ayant une identité écologique. En allant dans ce sens, le chauffage idéal ne devrait pas être une chaudière, ni tout autre style de chauffage à partir d’énergie ne provenant pas de source naturelle.

La maison passive dispose d’une excellente isolation. Vous pouvez déjà opter pour une pompe à chaleur. Il faut savoir qu’elle fonctionne grâce à une énergie propre. Elle s’adapte facilement et peut être commandée à distance. En plus de cela, elle ne dépense pas vraiment d’énergie. Il en existe trois types :

  • la pompe à chaleur air-air ;
  • la pompe à chaleur eau-eau ;
  • la pompe à chaleur air-eau.

Si vous vous questionnez sur celle qui est plus efficace, retenez qu’elles conviennent à tous les logements passifs. La pompe à chaleur air-ai, épure l’atmosphère et a le coût d’installation le plus bas. La pompe à chaleur eau-eau est géothermique. C’est dans l’eau qu’elle trouve la chaleur à diffuser. Enfin, celle air-eau est la plus aménageable sans aucun doute. Elle assure le chauffage de l’eau sanitaire.

Quelles sont les défaillances du chauffage d’un logement passif ?

Quand on voit les avantages économiques des différents types de chauffage précités, on se doute bien qu’ils présentent des limites. Il est clair que toutes ces pompes à chaleur sont performantes et idéales pour une habitation pareille. Néanmoins, elles ont un revers de médaille qu’il faut connaître. Le premier bémol les concernant est la puissance. Elles ne sont pas constantes. La preuve, en hiver : leur prestation va rencontrer une certaine baisse. Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’y a pas de calories dans l’air froid.

Les pompes à chaleur demandent une maintenance régulière, un soin chronique. Vous devrez les entretenir si vous voulez qu’elles fonctionnent longtemps. Notez aussi qu’elles peuvent être une gêne sonore. Elles font du bruit et exigent que l’installation de leur unité extérieure soit faite en dehors de la maison.

Poursuivez votre lecture :